Israël : la 4e dose beaucoup moins performante, pourtant Macron veut vacciner les Français… pour les emmerder

Santé

mise à jour le 08/01/22

On voudrait être taquin comme notre président, on dirait que de s’obstiner à vouloir administrer la quatrième dose aux Français avec une injection-traitement fabriquée il y a deux ans pour combattre Omicron qui a même pas deux mois, c’est vraiment vouloir emmerder les vaccinés ! Ajoutons que ce variant agit comme un vaccin à virus vivant atténué, car il a une très faible pathogénicité et il est hautement infectieux, selon le Pr Malone, pionnier de la technologie ARNm.

A la rédaction du 4-4-2, nous sommes étonnés — à moitié quand même — du risque inconsidéré que fait prendre le président et son gouvernement à la population française.

La suite logique de la mascarade, c’est qu’en Israël, selon i24news, près de 6 millions de personnes ont reçu au moins deux doses et qu’ils ne sont plus que 4,3 millions à avoir reçu une troisième dose. Donc 1,7 million d’Israéliens ont arrêté le traitement dit vaccinal. Il en est de même aux États-Unis puisque, sur 73 % des adultes, seul un tiers a reçu une dose de rappel.

Le Média en 4-4-2

partage cet article !