EXCLUSIF. Plus de 34 288 maires n’ont pas lancé d’appel pour la réélection d’Emmanuel Macron

Politique

mise à jour le 21/11/21

Tous les médias mettent en avant les 600 maires signataires d’une tribune souhaitant un second mandat d’Emmanuel Macron. Parmi lesquels Christophe Béchu, maire d’Angers, Caroline Cayeux, maire de Beauvais, Christian Estrosi, maire de Nice, Hubert Falco, maire de Toulon, et Edouard Philippe, maire du Havre. La réélection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République rendrait joyeux tout ce beau monde.


Tous les médias mainstream titrent ce qui paraît être un énorme soutien pour le président de la République, Le Figaro, LCI, Franceinfo, France bleu, Le Point, Le Parisien, BFMTV, ou le JDD, ils sont tous à l’unisson pour cet évènement qui laisse penser une percée incroyable vers le trône de France. Sauf que… ce beau pays de France compte pas moins de 34 888 maires. Un chiffre avancé en 2020 par Maire info qui a analysé le répertoire national des élus.

Le coup de com des signataires pour une simple validation de 500 parrainages afin de pouvoir être présidentiable, nous permet de faire ce calcul simple : sur les 34 888 maires, 34 288 n’ont pas signé la tribune souhaitant un second quinquennat de Macron. Et pour cause, il est difficile de signer en soutien d’un président qui a matraqué/éborgné les Gilets Jaunes, confiné la population, contraint à la vaccination, poussé les jeunes au suicide sans apporter une aide psychologique digne de ce nom, viré le personnel soignant, clochardisé les étudiants, obligé les malades à se faire tester afin d’entrer dans un hôpital, utilisant tous les mensonges afin de faire plier la population française face au covid… La liste des méfaits de ce gouvernement est certainement plus longue que les 600 maires perdus sur une tribune parue dans le Journal du Dimanche.

La bonne nouvelle pour Macron est qu’il a ses signataires pour pouvoir se représenter, hormis cela, le seul avantage de cette tribune c’est que le peuple peut d’ores et déjà consulter la liste des maires qu’il ne faudra pas réélire.

Le Média en 4-4-2

partage cet article !