En route vers le passeport vaccinal ?

Santé

mise à jour le 16/02/21

Passeport vaccinal Coronavirus

« Je ne rendrai pas le vaccin obligatoire », nous disait Emmanuel Macron. En même temps, l’idée d’un passeport vaccinal fait son bonhomme de chemin dans l’opinion publique grâce à une grosse offensive des médias sur la question.

Et si Emmanuel Macron avait trouvé la pirouette pour rendre le vaccin « obligatoire » ? Avec la pression populaire pour un retour à la vie d’avant et du secteur du tourisme pour retrouver sa clientèle, le chef de l’État a son excuse servie sur un plateau pour légiférer en ce sens et pour faire comme ses copains européens. Dans la grosse offensive de communication des médias de ce mardi 16 février, France Inter nous offre même les propos sans ambiguïtés d’un « ministre haut placé », sans citer son nom : « Le jour où vingt pour cent de la population française refuseront de se faire vacciner, il faudra qu’ils assument. »

Le secteur du tourisme et celui de la restauration souffrent depuis un an et seraient prêts à jouer le jeu du gouvernement pour se sortir de cette très mauvaise période, à en croire en tout cas ceux qui sont mis en avant. Exemple avec le directeur exécutif de l’hôtel Masséna de Nice : « Il faut jouer sur la confiance. Si le gouvernement le met en place, on est prêt, affirme-t-ilÇa fait un an qu’on prend des coups et qu’on s’adapte. S’il faut passer par là pour rassurer le client, on sera présent. » Le journal Libération évoque même le risque de voir d’autres pays européens agir avant nous sur cette question et donc de s’exposer à une fuite de la clientèle vers ces destinations « sous passeport vaccinal ».

Des travaux autour d’un passeport vaccinal ont déjà commencé à Bruxelles

Il se murmure même au sein du gouvernement que le passeport vaccinal pour voyager devrait finir par s’imposer en Europe. Pour ce même ministre cité par France Inter, ce n’est qu’une question de temps. « Quand tous nos voisins européens l’auront mis en place, on n’aura pas le choix pour voyager, et éviter les quarantaines. » À Bruxelles, depuis le mois dernier, des études techniques ont commencé pour créer un passeport harmonisé « interopérable » et sans doute numérique. Il paraît acté pour les décideurs européens qu’une preuve de vaccination sera indispensable pour prendre l’avion. Cette disposition existant déjà dans certaines régions du monde et pour certaines maladies, il n’y a qu’un pas à faire et il ne sera pas difficile à effectuer… Reste à savoir comment faire passer cette même obligation pour d’autres secteurs d’activité de la vie quotidienne tels que les restaurants, les salles de spectacles et, pourquoi pas, les transports en commun.

partage cet article !