En 2019, Marc Van Ranst expliquait comment vendre une épidémie et manipuler les médias !

Ingénierie sociale

mise à jour le 16/08/22

Être complotiste aujourd’hui, c’est compliqué quand les comploteurs ont pris les devants. C’est le cas du virologue belge Marc Van Ranst qui explique, devant un public conquis, comment mentir sur une gestion de crise afin de manipuler les populations à l’aide des médias. Dans cette conférence du 22 janvier 2019 — avant l’arrivée du covid — il explique ses techniques de manipulation. Principe de base : être constamment présent dans les médias.


Celui qui se vend comme un expert en manipulation sait de quoi il parle. Il était commissaire interministériel pour la gestion de crise pendant la pandémie de grippe porcine (H1N1) en 2009 et faisait partie du Comité scientifique coronavirus (organe qui donne des avis aux autorités de la santé en Belgique).
Voici comment le virologue explique sa technique : « Vous devez être omniprésent, les premiers jours, pour attirer l’attention des médias. Vous concluez un accord avec eux. Vous leur direz tout et s’ils vous appellent, vous décrochez votre téléphone. En faisant ça, vous pouvez profiter des premiers jours pour atteindre une couverture maximale. Ils ne vont pas chercher des voix alternatives. Si vous faites ça, ce sera beaucoup plus facile. »

On se demande si Karine Lacombe et autres médecins de plateau n’étaient pas à cette conférence. On se demande également s’il suffit de décrocher le téléphone pour convaincre les médias. Un lobbying sans argument sonnant et trébuchant, est-ce crédible ?

Le Média en 4-4-2

partage cet article !