Covid-19 : les Pays-Bas, suite à des thromboses, suspendent AstraZeneca pour les moins de 60 ans

4 avril 2021 | Santé, Société

Astrazeneca

Amsterdam a suspendu les injections du vaccin contre le Covid-19 d’AstraZeneca pour les personnes âgées de moins de 60 ans à la suite de quelques cas de caillots sanguins, ont annoncé vendredi les autorités sanitaires. « La cause immédiate de cette décision est la notification de cas de thromboses associées à de faibles numérations plaquettaires après des vaccinations. »

Cinq nouveaux cas de thromboses

Cinq nouveaux cas de thromboses touchant des femmes âgées entre 25 et 65 ans ont été observés, a rapporté le ministère de la Santé néerlandais. « Nous devons faire preuve de prudence, c’est pourquoi il est sage d’appuyer sur le bouton pause par mesure de précaution », a déclaré le ministre de la Santé, Hugo de Jonge. Cette suspension devrait durer jusqu’au 7 avril, date à laquelle l’Agence européenne des médicaments (AEM) doit donner de nouveaux conseils sur la question.

Les cas de formation de caillots sanguins sont plus nombreux parmi la population jeune.

Plusieurs autres pays ont repris les injections d’AstraZeneca – après sa suspension dans l’attente de l’avis du régulateur européen –, mais en les réservant aux personnes de plus de 55 ou 60 ans, les cas de formation de caillots sanguins étant plus nombreux parmi la population jeune.

Au Royaume-Uni, l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) britannique a déclaré avoir identifié jusqu’ici trente cas de caillots sanguins chez des personnes ayant reçu le vaccin contre le Covid-19 du laboratoire AstraZeneca, sur un total de 18,1 millions de doses administrées dans le pays, soulignant que les avantages de la vaccination l’emportaient sur ce risque « très faible ».