Clara Egger : « En France, le président est censé être un arbitre, pas avoir les pleins pouvoirs »

Politique

mise à jour le 17/06/21

Clara Egger

Enseignante-chercheuse, Clara Egger soutient que le peuple est dominé par une organisation élitiste, laissant les citoyens trop passifs sur les sujets politiques. La Constitution, depuis ses débuts, n’a jamais laissé de place au peuple pour avoir un réel pouvoir de décision, selon ce collectif. « Nos représentants dirigent pour la minorité qui les a élus. Il faut que le RIC devienne une question inévitable ».

partage cet article !