Bruno Le Maire menace la Russie d’une guerre économique, l’ancien président russe Dimitri Medvedev lui répond

Politique

mise à jour le 01/03/22

Vous voulez un gouvernement d’incompétents qui mette en danger la population française ? Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance Bruno Le Maire est votre homme. Grâce à lui, vous allez peut être goutter aux joies de la guerre réelle, de la famine, de la perte de vos enfants et des moignons par millions…


Le ministre de l’Économie s’est vanté sur 8h30 franceinfo, mardi 1er mars, de vouloir « livrer une guerre économique et financière totale à la Russie » en raison de la guerre en Ukraine. Bruno Le Maire rêve de voir la Russie — un pays qui compte pas moins de 144 millions d’habitants — réduite à néant économiquement, d’envoyer son peuple à la soupe populaire. Nous avons donc un ministre du gouvernement Macron qui menace la Russie et ses habitants : « Je ne veux laisser aucune ambiguïté sur la détermination européenne sur ce sujet : nous allons livrer une guerre économique et financière totale à la Russie. »

Une déclaration de guerre qui n’est pas passée inaperçue, puisque l’ancien président russe et actuel vice-président du Conseil de sécurité de Russie, Dimitri Medvedev, a répondu aux menaces de l’homme politique français : « Un ministre français [Bruno Le Maire – NDLR] a dit aujourd’hui qu’ils nous avaient déclaré la guerre économique. Faites attention à votre discours, messieurs ! Et n’oubliez pas que les guerres économiques dans l’histoire de l’humanité se sont souvent transformées en guerres réelles. »

Loin de menacer la France, Dimitri Medvedev demande de la retenue, afin de ne pas atteindre le point de non-retour. Les Français et en particulier les médias mainstream devraient en rabattre un peu avant que ça tourne au vinaigre, car dans une guerre, on ne fait pas la différence entre les enfants de journalistes, de petits ou grands patrons et de simple citoyens. Même Jacques Attali sent venir la connerie et à très peur que cela tourne au vinaigre :
.
Jacques Attali, le mardi 1er mars 2022 sur Twitter
Jacques Attali, le mardi 1er mars 2022 sur Twitter
Et je rappelle aux journalistes qui voudraient enquêter de s’intéresser aux forces armées françaises. Vous découvrirez que nous sommes au même niveau de réponse qu’avec les épidémies au niveau des stocks de masques. Selon le député Jean-Louis Thiériot, le constat est affligeant : “Que ce soit des munitions simples ou complexes, au bout d’une semaine on est à poil. Il manque six à sept milliards d’euros pour remettre les stocks d’équerre.” Comprenne qui voudra…
.
Le Média en 4-4-2
.

partage cet article !