Bill Gates va faire de l’ombre au soleil avec de la poussière de carbonate de calcium (CaCO3)

16 février 2021 | Environnement, Société

A écouter nos médias, Bill Gates est un gentil philanthrope qui dépense toute sa fortune pour nous aider à sortir de la crise sanitaire liée au Covid : il finance la recherche scientifique et du matériel pour faciliter les politiques de distanciation dans les pays pauvres, ou il aide à la construction d’usines de fabrication du futur vaccin. Aurait-il décidé de se prendre pour Dieu en changeant le climat, juste pour notre bien ?

En effet, notre Bill finance de nombreuses études afin de contrer le réchauffement climatique dont un projet qui a pour ambition d’utiliser de la poussière pour contenir le réchauffement climatique. Un projet développé par SCoPEx, en partenariat avec le programme de recherche en géo-ingénierie solaire de Harvard, a été monté pour tenter de pulvériser de la poussière dans l’atmosphère afin de reconstituer la couche d’ozone.

Ce projet n’est pas nouveau et a été mis en stand-by devant le tollé des écologistes, mais pas que, qui avaient eu écho de cette idée à priori farfelue… En effet, tous n’y voient pas une bonne nouvelle : quelles seront les conséquences d’une telle intervention humaine sur la nature ? Pourra-t-on la maitriser ? Et si cela fonctionne, les plus grands pollueurs ne vont-ils pas prendre cela comme un prétexte pour continuer à polluer comme bon leur semble ?

Nous avons presque tous les yeux tournés vers ce fameux virus : est-ce l’occasion de relancer ce plan diabolique ?

En tout cas, en juin SCoPEx va rentrer dans le concret en Suède à la station spatiale de Kiruna. Un ballon transportant un équipement scientifique sera lancé et l’équipement scientifique qu’il contient rejettera à vingt kilomètres au dessus du sol deux kilos de poussière dans l’atmosphère. La SCoPEx souhaite vous rassurer : ils veulent juste mener une expérience à très petite échelle et en déduire ce que donneraient des réalisations à échelle mondiale…

Vous vous souvenez de l’épisode des Simpsons « Qui a tiré sur monsieur Burns ? » où le propriétaire de la centrale nucléaire projette de couvrir le soleil afin que les habitants de Springfield consomment plus d’électricité ? Ça y ressemble fortement, non ? Bill Gates joue avec notre planète, nos vies : on peut donner notre avis ?