Bill Gates organise le monde de l’après-Covid

5 février 2021 | Science et technologie, Société

Bill Gates

Dormez tranquilles les Humains ! Bill Gates a déjà tout prévu pour l’après-Covid. Au programme « des pompiers anti-pandémie », des « méga-plateformes de diagnostics », un « système mondial d’alerte »… William Henry Gates troisième du nom présente, dans sa lettre annuelle, ses prédictions — heu pardon, ses propositions — pour lutter contre d’éventuelles prochaines épidémies.

Source RT France

Bill Gates

 

« Le cofondateur de Microsoft Bill Gates et sa femme Melinda ont publié leur lettre annuelle. Ils détaillent leurs propositions en cas de futures pandémies. » L’Une d’entre elles concerne la création de « plateformes de diagnostics » capables de tester 20 % de la population d’un pays par semaine. Il ajoute que grâce à ces plateformes, les traitements, tels que les anticorps monoclonaux et les vaccins, pourraient être développés bien plus vite en cas d’émergence de nouvelles épidémies.  « Lorsqu’il s’agit de prévenir des pandémies, les outils scientifiques ne sont pas suffisants. Nous avons aussi besoin de capacités incluant un système mondial d’alerte et des personnes prêtes à apporter une réponse rapide aux maladies infectieuses (ce que j’aime à appeler une « brigade du feu ») », ajoute-t-il sur Twitter. On appréciera la formule, qui nous rappelle la maxime de M.C. Escher « Nous adorons le chaos parce que nous aimons à produire de l’ordre ». 

 

Dans la vidéo qui accompagne la publication, il affirme : « Nous voulons tous retourner à l’état des choses d’avant le Covid-19. Mais il y a un domaine où j’espère que nous ne retournerons jamais : notre complaisance à propos des pandémies. » Le mot est lâché, et en matière de complaisance, on peut dire qu’on joue en mode expert quand on parle de Bill.

Les « plateformes » de tests dont il défend la création « peuvent être déployées vite, coûter très peu cher et tester 20 % de la population par semaine. Nous voulons aussi avoir des traitements plus vite ». Pour développer des vaccins plus rapidement, il est nécessaire selon Bill Gates, de créer en plus un « système d’alerte mondial » avec des « pompiers de pandémie », des équipes prêtes à se rendre « où le problème se trouvera ». Elles seraient ainsi capables de « repérer les pandémies, dès qu’elles arrivent, n’importe où dans le monde ». Afin d’éviter des ravages similaires à ceux du Covid-19, « la préparation à la prochaine pandémie doit être prise autant au sérieux que la menace d’une guerre ». 

« Stopper la prochaine pandémie nécessitera de dépenser des dizaines de milliards de dollars d’investissements chaque année, mais souvenez-vous que le coût de la pandémie de Covid-19 pour le monde entier est estimé à 28 000 milliards de dollars », affirme l’ancien patron de Microsoft.  Selon lui, « arrêter les prochaines pandémies demandera un gros investissement mais je pense que c’est la meilleure police d’assurance que le monde pourra acheter ».

Et quoi de mieux que les 5,2 milliards de Smartphones® (en vente dans toutes les grandes surfaces !) pour sauver notre planète de la pandémie annoncée par Bill Gates ? Ceci est un message publicitaire du Forum mondial de Davos 2020 (Covid-19, La Grande réinitialisation, Chapitre 1.6.2. Traçage des contacts, suivi des contacts et surveillance).

Les prophètes auto-proclamés dictent leur vision d’un monde sous ultra-contrôle… On ne pourra pas dire que personne ne nous avait prévenus.

Isabelle pour « Le Média en 4-4-2 »