Big Covid s’attaque aux enfants : un marché qui vaut des milliards !

Sur les six premiers mois de 2021 Pfizer, BioNtech et Moderna ont tiré 85 % de bénéfices des vaccins anti-covid. Pour vous donner une idée : un vaccin vendu 19,50€ rapporte 16,50 € au laboratoire. Au cours de l'année 2021, Pfizer a carrément doublé son chiffre d'affaires lié aux vaccins (de 15 milliards de dollars en février, il est passé à 33,5 milliards de dollars pour l'année entière). Moderna est passé d'un profit de 69 millions en 2020 à 7,35 milliards en 2021. L'Investisseur sans costume nous explique comment les laboratoires se goinfrent.

mise à jour le 12/09/21

 

Les laboratoires ne courent aucun risque ! 

Aucun risque commercial (les fonds sont publics, les vaccins vendus avant même que les usines pour les produire soient construites).
Aucun risque juridique (dans les contrats avec l’Union européenne les laboratoires n’ont aucune responsabilité en cas d’effets secondaires ou de retard de livraison). BigPharma dépense au miniumm 36 millions d’euros en lobbying à Bruxelles par an. Ceci explique cela.
Aucun risque de concurrence (les brevets en font un monopole). L’OMS voulait faire tomber les brevets, mais les laboratoires s’y sont opposés et ce n’est pas l’OMS de Bill Gates qui peut leur résister.

Et pourquoi pas vacciner les moins de 12 ans !

Quand on ne court aucun risque, tout est permis, y compris vacciner la tranche d’âge qui n’a quasiment rien à craindre du covid. Les essais de Pfizer ont enrôlé 4 500 enfants de 6 mois à 12 ans, en prenant un peu de retard car Pfizer avait « oublié » de mentionner les risques d’effets secondaires dans les contrats. Il a donc fallu les refaire. Des millions de populations vaccinées n’ont pas eu la possibilité de porter plainte, mais les quelques  participants aux essais officiels y ont droit. Mais comment arriver à des résultats statistiques significatifs avec seulement 4 500 enfants, suivis pendant deux ou trois mois ? Le vaccin n’est injecté que sur 3 000 (le reste sera un groupe placebo). 

Rien ne justifie ces essais

Lors du dernier pic en France, sur 7 à 8 millions d’enfants, les moins de 19 ans n’ont été que 160 à avoir été hospitalisés pour le covid, les moins de 12 ans moins de 100. Des chiffres minimes. Avec ou sans comorbidité (obésité) ? Ce n’est pas précisé. Il n’y a eu que 10 décès (toujours sur 7 à 8 millions d’enfants !). Avec le covid ou du covid ? Là non plus ce n’est pas précisé. Rien ne justifie des études sur le covid des enfants, puisqu’ils en sont exempts. Pfizer va devoir créer de faux cas symptomatiques. Quant aux effets secondaires, ils viendront noircir un peu plus la réputation de Pfizer, qui n’est pas à ça près. 

Pourquoi cette obsession du covid ?

Les bronchiolites en France (la première cause d’hospitalisation) ne causent jamais plus 2 000 hospitalisations par semaine pour les moins de deux ans. Cela représente pourtant vingt fois plus d’hospitalisations que le covid. En 2020 les bronchiolites ont chuté. Est-ce dû au confinement ? Pourquoi les laboratoires ne font-ils aucune étude là-dessus ? La réponse est : pour ne prendre aucun risque. 

Encouragé par son impunité, Pfizer nous menace de :

la thérapie génique avec l’ARNm pour soigner des maladies rares (une illusion selon Jacques Testart),
la vaccination des moins de 12 ans qui ne courent aucun risque avec le covid,
la vaccination des vaccinés qui devront faire une troisième dose puisque les deux premières se révèlent inefficaces…,
la vaccination contre la grippe aux États-Unis (en France ce serait plutôt Sanofi cette année).

 Pourquoi tous ces projets plus inquiétants les uns que les autres ? On a une explication, ô combien banale !

Jacqueline pour Le Média en 4-4-2.

Chères lectrices, chers lecteurs,

Soyez acteur du changement en soutenant un journalisme véritablement indépendant et de qualité en vous abonnant à notre média financé par les dons de personnes comme vous.

Accédez à des contenus exclusifs
et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

partagez cet article !

Newsletter

La Boutique du 4-4-2

Santé

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous