Un médecin non-vacciné est sommé d’arrêter son activité par l’ARS, les habitants le soutiennent !

Politique, Santé

mise à jour le 19/10/21

Près de Dinan, élus et habitants se mobilisent pour un médecin non vacciné. « Cette docteure avec un portefeuille de plus de 1 500 patients, réalise une centaine de consultations par semaine dont une dizaine à domicile. Demain, comment fait-on pour combler cette absence ? »


À Pleudihen-sur-Rance, dans les Côtes-d’Armor, le Dr Françoise VAN DIEN est sommée d’arrêter son activité par l’ARS, faute de présenter un schéma vaccinal complet contre le covid-19. Élus et habitants ont décidé de lancer une pétition en ligne contre cette décision. Quatre élus estiment que près de 1 500 patients se trouveraient « sans solution » en son absence.

Malgré l’annulation de la manifestation prévue à Pleudihen-sur-Rance ce vendredi 15 octobre, ils étaient une vingtaine à se déplacer en soutien aux médecins non vaccinés, vers 17 heures.

« Le sujet n’est pas de savoir si on est pour ou contre le vaccin. C’est de revenir au problème des maires ruraux avant la crise sanitaire : la présence de médecins dans nos territoires. Cet enjeu n’a pas disparu avec le Covid-19. Au contraire, on est en train de l’accentuer. »

Mercredi 13 octobre, David Boixière, maire de Pleudihen-sur-Rance (Côtes-d’Armor), a adressé une lettre à l’Agence régionale de santé, avec ses homologues de La Vicomté-sur-Rance, Alain Brombin, de Saint-Hélen, Marie-Christine Pinard, et de Lanvallay, Bruno Ricard.

Lire la suite…

Vous pouvez signer la pétition : Maintien en exercice d’un médecin généraliste

partage cet article !