Trouble Fait – Embargo sur le pétrole russe : le suicide continue !

Décryptage, Politique

mise à jour le 06/12/22

Le point sur la tentative d’embargo du pétrole russe par les pays de l’Union européenne et du G7 se sont entendus pour un plafonnement des prix à 60 $ le baril comme demandé par les États-Unis. Ce mécanisme de plafonnement est donc à la fois inutile (prix trop haut) et inapplicable (facilement contournable). Quant à l’interdiction d’importer du pétrole russe dans l’UE, rien n’est prévu pour surveiller la bonne application de la sanction. Que ce soit par les pétroliers, les transporteurs, les assureurs ou les pays de l’UE eux-mêmes. Il y a donc toutes les chances que cela reste un embargo de pure forme, ce qui vaut mieux si on veut garder des prix à la pompe abordables.

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !