Trahison de la Nupes : Manon Aubry (LFI) vote la prolongation d’un an du Certificat Covid de l’Union européenne

Politique

mise à jour le 30/06/22

Jeudi 23 juin, l'assemblée plénière a approuvé l’accord avec les États membres prévoyant de prolonger de 12 mois le certificat Covid numérique européen (nom officiel du pass sanitaire). Et nous allons vous expliquer comment Manon Aubry et la Nupes se jouent de leurs électeurs.

Les députés ont approuvé par 453 voix pour, 119 contre et 19 abstentions (citoyens de l’UE) et 454 voix pour, 112 contre et 20 abstentions (ressortissants de pays tiers) l’accord conclu le 13 juin, qui prévoit des restrictions à la libre circulation dans l’UE en cas d’apparitions de nouveaux variants (NDLR : on n’est donc pas près de pouvoir circuler librement). Les règles actuelles, qui devaient arriver à expiration la semaine prochaine, sont donc prolongées jusqu’au 30 juin 2023.

La Nupes dupe ses électeurs

Alors que tous les députés de Marine Le Pen (RN) ont voté contre, ainsi que François-Xavier Bellamy… du côté de la NUPES c’est une autre histoire. En effet — comme le souligne l’éditorialiste Patrick Edery — Manon Aubry (LFI) a demandé à son groupe de voter pour la prolongation… puis a prétexté s’être trompée. Pour tenter d’échapper à la colère de ses électeurs, elle fait valoir un document pour justifier de la rectification et ainsi faire croire que tout était rentré dans l’ordre. Sauf que la député de La France Insoumise est malhonnête et se moque littéralement de ses électeurs — tout comme Leïla Chaibi (LFI) qui a aussi voté pour. Manon Aubry leur ment droit dans les yeux, puisque les « corrections de vote », peuvent être signalées par un député européen pour être inscrites sur la liste des résultats. Cependant, comme le souligne le guide de la plénière du Parlement européen, c’est purement symbolique, car cela ne modifie pas le résultat du scrutin. Seul le vote initial est pris en compte, la rectification ne vaut rien.

Guide de la plénière du Parlement européen. (page 23)

Le premier vote (celui qui compte) est en faveur des lobbies de l’industrie pharmaceutique. Le second vote de rectification (non comptabilisé mais affiché) est pour berner les électeurs. Résultat des courses, la Nupes a voté la prolongation d’un an du Certificat Covid de l’UE. L’attitude du groupe LFI est inacceptable, ce double jeu cache des intérêts autres que ceux du peuple.

Voici le fameux boîtier qui permet aux députés de voter, celui de droite :

Rappelons que Jean-Luc Mélenchon est un habitué de cette manipulation car ce dernier a ripé sur le mauvais bouton 266 fois et à chaque fois il expliquera s’être trompé.

Agacée par la situation, la députée RN Virginie Joron veut prévenir les Français de la duplicité du camps NUPES avant les prochains votes à l’Assemblée nationale concernant le Passe Vaccinal.

Palme de l’hypocrisie : la Commission européenne décide qui a le droit de circuler librement

Le rapporteur Juan Fernando López Aguilar (S&D, ES) a déclaré : « Compte tenu de l’évolution imprévisible du virus, le Parlement a prolongé l’application du certificat d’une année, afin de garantir aux citoyens le droit de circuler librement au sein de l’UE. »

Lien utile : Manon Aubry, de « La France insoumise », a voté pour Emmanuel Macron

Le Média en 4-4-2

partage cet article !