Stefan Cuvelier : je résiste, c’est gentillet, je sais…

mise à jour le 27/01/22

Quinze ans de vie commune, et tout d’un coup elle me quitte. Elle m’avait pourtant bien prévenu. Je n’ai pas voulu la croire. Et voilà je suis à présent tout seul sans elle. Elle, c’est YouTube. Elle m’a quitté pour un autre, un qui m’a dénoncé, un collabo, un fact-checkeur. Je fais désormais partie des controversés et des complotistes, et sûrement des antisémites, et je ne le savais pas ! Heureusement YouTube m’en a fait prendre conscience. Cette séparation nous a fait du bien à tous les deux.

Passons à l’actualité. Au Canada, les camionneurs résistent. C’est spectaculaire !
De mon côté, il paraît que je reste devant mon écran et que je ne fais pas grand-chose. J’ai empoigné un bourgmestre dans la rue, je n’ai pas fait de test PCR, c’est pas grand-chose. Je ne met pas le masque, je ne me fait pas tester, donc on ne m’engage plus, c’est pas grand-chose. Les théâtres qui exigent le pass, je n’y vais plus, c’est pas grand-chose. Mes enfants ne mettent pas le masque, donc ils ne vont plus à l’école, ils restent à la maison, c’est pas grand-chose. Je vais essayer de faire mieux.

Chères lectrices, chers lecteurs,

Soyez acteur du changement en soutenant un journalisme véritablement indépendant et de qualité en vous abonnant à notre média financé par les dons de personnes comme vous.

Accédez à des contenus exclusifs
et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

partagez cet article !

Newsletter

La Boutique du 4-4-2

Humour

Dernières actus

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous