Pierrick Berteloot (député RN) : « Nous serons très attentifs aux nouvelles mesures sanitaires proposées par le gouvernement »

Politique

mise à jour le 22/07/22

A 23 ans, Pierrick Berteloot (du Rassemblement National) est le troisième plus jeune député de l’Assemblée nationale à la suite de son élection face à une candidate de la Nupes dans la 15e circonscription du Nord. Matelot pour la compagnie de ferries de la ligne Calais-Douvres, il s’est énormément investi dans sa circonscription pour se faire connaître et ainsi rejoindre le Palais-Bourbon.


Le Média en 4-4-2 : Bonjour M. Berteloot, et merci d’avoir accepté l’invitation du Média en 4-4-2. En guise de présentation pour ceux qui n’habitent pas la 15e circonscription du Nord, pouvez-vous revenir sur votre ascension politique fulgurante et nous expliquer comment on passe de matelot d’une compagnie de ferries à député ?

Pierrick Berteloot : Je me suis d’abord engagé au niveau local dans ma commune, puis au niveau régional en 2021, pour enfin être élu député en juin. La politique a toujours été une passion et un moyen pour moi d’aider les autres, d’être utile. Quant au métier de marin, qui est une autre passion, il m’a appris à naviguer en pleine tempête et à gérer les éléments. Je ne doute pas que cet apprentissage me soit très bénéfique à l’Assemblée nationale.

Le Média en 4-4-2 : Comment voyez-vous votre nouveau rôle de député ? Pensez-vous comme d’autres que l’Assemblée nationale soit devenue « une chambre d’enregistrement de décisions élaborées ailleurs » ?

Pierrick Berteloot : Mon rôle est d’abord d’apprendre, d’être à l’écoute. Et très vite viendra le temps de proposer, d’imaginer et d’oser. Il faut que cette législature soit innovante, et je ferai en sorte que mon travail le soit. Le fait que les Français aient accordé au président de la République une majorité relative à l’Assemblée renforce au contraire le rôle de celle-ci. Le pilier législatif de l’État est plus que jamais primordial et les Français comptent sur nous pour les aider et pour leur montrer la voie.

Le Média en 4-4-2 : Selon le journal La Voix du Nord, vous êtes « l’illustration parfaite de l’image lissée du RN » et vous incarnez « la nouvelle génération de l’extrême-droite : propre sur elle et distante avec le passé ». Vous retrouvez-vous dans ce portrait ?

Pierrick Berteloot : Je suis assez mal à l’aise avec ces termes, notamment celui « d’extrême-droite ». Que je fasse partie d’une nouvelle génération est évident, et je ne suis effectivement pas tourné vers le passé. L’avenir seul m’intéresse. Tous les partis ont une histoire, mais j’invite mes adversaires politiques à ne juger que nos actes présents et futurs.

Le Média en 4-4-2 : Vous arrivez en politique lors d’une période très mouvementée. Comment avez-vous vécu personnellement cette « crise sanitaire » et comment vous positionnez-vous par rapport aux mesures qui ont été prises et appliquées ?

Pierrick Berteloot : J’ai vécu la crise sanitaire de la même façon que l’ensemble des Français, et je m’y suis adapté du mieux possible. Il s’agit d’un événement considérable, et personne ne peut prétendre avoir les solutions idéales pour y faire face. Il faut un travail collectif, et beaucoup d’humilité face à un bouleversement de cette ampleur.

Le Média en 4-4-2 : Virginie Joron, députée européenne du RN, explique que les Français peuvent compter sur les 89 députés de votre parti pour s’opposer au pass vaccinal. Confirmez-vous ses propos ? Serez-vous tous présents dans l’hémicycle au moment du vote ?

Pierrick Berteloot : Je ne peux pas vous affirmer que nous serons tous présents dans l’hémicycle au moment du vote, cela ne dépend pas de moi. Je peux cependant vous confirmer que le Rassemblement national s’oppose au pass vaccinal, et votera donc contre, si son prolongement est demandé. Nous serons très attentifs aux nouvelles mesures sanitaires proposées par le gouvernement.

Le Média en 4-4-2 : Autre sujet sensible : l’explosion du prix de l’énergie (mais pas que), en lien avec le conflit entre la Russie et l’Ukraine, qui impacte chacun de nous au quotidien. Quelles sont selon vous les décisions à prendre pour sortir la France de cette spirale infernale ?

Pierrick Berteloot : Le plus important est de mettre fin au conflit, pour apaiser les tensions internationales sur les prix des matières premières, qu’il s’agisse de l’énergie ou des denrées alimentaires.  La France doit avoir un rôle d’arbitre, non de belligérant. Ensuite, il est de notre devoir, et très rapidement, de faire en sorte d’aider les Français dans leur vie quotidienne, à travers la baisse de certaines taxes, par exemple sur une centaine de produits de première nécessité. Mais, je me répète, l’urgence est de stopper ces tensions, afin d’apaiser les marchés mondiaux et de retrouver une certaine sérénité.

Le Média en 4-4-2 : Merci M. Berteloot d’avoir pris du temps pour nous répondre ! Nous vous laissons le mot de la fin.

Pierrick Berteloot : Merci à vous pour l’intérêt que vous portez à ma fonction. Je ferai en sorte d’être disponible durant mon mandat pour répondre aux attentes des habitants de ma circonscription et pour expliquer, grâce à vous, mon rôle, mon travail, et mes projets. Je vous remercie.

Retrouvez Pierrick Berteloot sur sa page Facebook et sur son compte Twitter

Chères lectrices, chers lecteurs,

Soyez acteur du changement en soutenant un journalisme véritablement indépendant et de qualité en vous abonnant à notre média financé par les dons de personnes comme vous.

Accédez à des contenus exclusifs
et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous

partagez cet article !

Newsletter

La Boutique du 4-4-2

Politique

Dernières actus

tout va bien
Économie
La Russie défie les sanctions occidentales avec une croissance économique plus forte que la zone Euro
Appel à la résistance
Justice
François Dubois : les Forces de l’ordre contre le régime macroniste
Hégémonie
Géopolitique
Interview exclusive : Youssef Hindi décrypte la guerre des États-Unis contre l’Europe
Information de Qualité
Opinion
Soutenez Le Média en 4-4-2 : L’excellence au cœur de notre journalisme, découvrez notre studio
psyops
Internet
Momotchi : Dead internet, bots, trolls et guerre contre la réalité.
le doublé
Sport
Le combattant Cédric Doumbé endort Jordan Zebo et met K.O Fernand Lopez
parodie
Humour
Mozinor : Bain Joyeux (janvier 2022)
Egnime
Économie
Qui est Daniel Kretinsky, le milliardaire préféré de Macron.
L'opium du peuple
Géopolitique
Idriss Aberkane : la guerre de l’opium… mais dans l’autre sens !
l'enfer sur terre
Société
Marcel D. sur John Money, le père de la Théorie du genre, et son rôle dans l’expérience tragique des frères Reimer

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous
    Faire un don

    Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

    Abonnez-vous