Microsoft annonce le licenciement de 10 000 employés et se concentrer sur l’intelligence artificielle

Économie, Science et technologie

mise à jour le 19/01/23

La multinationale informatique et micro-informatique Microsoft va licencier 10 000 employés d'ici septembre, soit environ moins de 5% de son effectif total.

Le PDG, Satya Nadella, a confirmé cette décision dans un dossier déposé auprès de la SEC : « Aujourd’hui, nous apportons des changements qui entraîneront la réduction de nos effectifs globaux de 10 000 emplois jusqu’à la fin de l’exercice fiscal au troisième trimestre. […] Il est important de noter que même si nous éliminons des rôles dans certains domaines, nous continuerons à embaucher dans des domaines stratégiques clés. »


Le PDG a également eu des mots pour les troupes restantes : « Quand je pense à ce moment dans le temps, le début de 2023, c’est l’heure du spectacle – pour notre industrie et pour Microsoft. En tant qu’entreprise, notre succès doit être aligné sur le succès du monde. Cela signifie que chacun d’entre nous et chaque équipe de l’entreprise doivent relever la barre et être plus performants que la concurrence pour offrir une innovation significative dont les clients, les communautés et les pays peuvent réellement bénéficier. »

Les licenciements de Microsoft sont liés à la volonté de la société de se concentrer sur ses priorités stratégiques, telles que l’intelligence artificielle. Le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a également déclaré que la société continuera à embaucher dans les domaines clés liés à l’IA et qu’il considère les avancées en IA comme « la prochaine grande vague de calcul. » Les licenciements pourraient continuer à augmenter car l’IA peut automatiser des tâches comme servir d’assistant, coder, créer des visuels ou des vidéos.

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !