Meta (Facebook) plonge en Bourse après des résultats catastrophiques avec un bénéfice net divisé par deux

Économie, Science et technologie

mise à jour le 28/10/22

CRASH Avec les pertes de la division de réalité virtuelle et la fonte des revenus publicitaires, le bénéfice net de l'entreprise a été divisé par deux.

La descente aux enfers continue. Revenus en baisse, bénéfice net divisé par deux, stagnation du nombre d’utilisateurs : Meta (Facebook, Instagram, WhatsApp) traverse une mauvaise passe, mais son patron Mark Zuckerberg ne démord pas de son graal: bâtir le métavers. Malgré l’indifférence du public et les doutes de Wall Street.


Le groupe californien a vu son bénéfice net fondre à 4,4 milliards de dollars au troisième trimestre (- 52 % sur un an) et son chiffre d’affaires baisser de 4 %, à 27,7 milliards de dollars.

Pour le journaliste Philippe Berry « En 2016, Mark Zuckerberg jurait que la réalité virtuelle était le futur. Le long terme lui donnera peut-être raison, mais en attendant, l’action Meta a presque été divisée par 4 en un an, de 382$ le 7/09/21 à 100$ aujourd’hui. »

Meta plongeait de presque 20 % après la publication des résultats lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse de New York. En un peu plus d’un an, l’entreprise a perdu près des trois quarts de sa valeur. Si l’action ouvre à 104 dollars au matin, Meta ne vaudra plus que 280 milliards de dollars, un niveau jamais vu depuis 2016.

Lire la suite de l’article…

partage cet article !