Mesures restrictives pour les voitures électriques : les bornes de recharge pourraient être bloquées en cas d’hiver froid

Économie, Insolite

mise à jour le 18/09/22

Le Gestionnaire du Réseau de Transport d'Electricité (RTE) suggère de ne pas autoriser l’accès aux bornes de recharge lors des moments de forte tension sur le réseau électrique. Alors que le gouvernement pousse les Français à acheter électrique, ces derniers pourraient être interdits de conduire.

Le gestionnaire du réseau électrique (RTE) indique que « le risque de coupure ne peut pas être totalement exclu » lors de journées où il ferait très froid. Mais ce risque peut être gommé « en baissant la consommation nationale de 1 à 5 % dans la majorité des cas, et jusqu’à 15 % dans les situations météorologiques les plus extrêmes ».


Pour informer et alerter les Français, RTE propose le dispositif Ecowatt, qui signale les jours de forte tension du système électrique. En cas d’hiver chaud, comme on a pu en connaître en 2019-2020, RTE ne voit pas de journées « Ecowatt rouge » à l’horizon. Forcément, le risque augmente avec un hiver froid, voire très froid, comme celui de 2010-2011, avec la possibilité de quelques journées de ce type, qui demanderaient des mesures restrictives.

En cas de journée « Ecowatt rouge », RTE conseille donc de décaler le moment de la recharge des voitures électriques, afin que celle-ci ne se fasse pas pendant les pics de consommation, c’est-à-dire entre 8 et 13 heures et entre 18 et 20 heures.

Selon le rapport, « si la charge de 100 000 véhicules électriques était ponctuellement déplacée (de façon citoyenne, sans incitation tarifaire) en dehors des heures les plus chargées, cela réduirait l’appel de puissance moyen de près de 0,1 GW entre 18 et 20 heures ». Surtout, RTE soumet l’idée de couper l’accès à des bornes de recharge pendant une partie de la journée.

Lire la suite…

partage cet article !