Martin Blachier : « La moitié des services de psychiatrie est occupée par les adolescents […] il faut arrêter la casse »

Santé

mise à jour le 26/08/22

Les mesures de confinement et de distanciation sociale pendant la prétendue crise sanitaire ont frappé une génération. Les tentatives de suicides d'enfants et d'adolescents ont augmenté de 25% au premier trimestre 2022, par rapport à 2021. Des adolescents et des enfants, de 10 ou 11 ans parfois, sont placés à l’isolement en psychiatrie adulte faute de lits en nombre suffisant en pédopsychiatrie.

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !