Les données liées à 500 millions de comptes LinkedIn en vente chez les hackers

Hacker

Une grosse base de données contenant des informations liées à 500 millions de comptes LinkedIn est en vente sur un forum de hackers, rapporte le site CyberNews. La base comprend le nom, l’adresse email, le numéro de téléphone, le sexe ou d’autres éléments renseignés par les membres du réseau professionnel.

Un commerce qui fait écho à la base de données de 533 millions de comptes Facebook

Ce commerce de données personnelles fait écho à la base de données de 533 millions de comptes Facebook récemment « libérée » sur le web, mais l’affaire n’est pas identique. Alors que la base Facebook avait pu être constituée en exploitant une vulnérabilité du réseau social, LinkedIn assure qu’il n’y a eu aucune faille dans ses systèmes.

D’après la filiale de Microsoft, il s’agit d’une agrégation de données provenant de plusieurs sites, dont le sien, qui a été « scrapé » (dont le contenu a été extrait de manière automatique grâce à divers outils). D’après les constatations de LinkedIn, aucune donnée de membres privés n’est présente dans la base.