Le sénateur américain Lindsey Graham appelle à assassiner Poutine

Politique

mise à jour le 04/03/22

Lors d’une apparition dans l’émission Hannity sur Fox News, Le sénateur américain Lindsey Graham a appelé les Russes à assassiner leur président Vladimir Poutine. Une attitude du sénateur américain qu’aucun officiel russe ne s’est permise pendant les guerres américaines menées en Irak, Afghanistan, Haïti, Somalie, Panama, Iran, Corée du Nord, Cuba, ViêtNam… Il n’est pas si loin le temps où Joe Biden qualifiait Poutine de tueur.


On assiste à un sacré renversement de tendance. Aujourd’hui les appels à assassiner Poutine se multiplient… mais quand on veut éliminer quelqu’un, on ne le crie pas sur tous les toits. Poutine, par exemple, ne le fait pas !

Jeudi 3 mars, le sénateur républicain a invoqué la technique à la Jules César contre le président russe qui mène actuellement une invasion de l’Ukraine : « Y a-t-il un Brutus en Russie ? Existe-t-il un colonel Stauffenberg plus performant dans l’armée russe ? »

Ne souhaitant pas faire le travail lui-même, n’étant pas physiquement à la hauteur de ses propos, Lindsey Graham fait appel sur Twitter à la bonne volonté des Russes pour faire le sale boulot. « La seule façon dont cela doit se terminer est que quelqu’un en Russie élimine ce type. Vous rendriez à votre pays – et au monde – un grand service.  » Dans un autre tweet, Graham a ajouté que la responsabilité d’assassiner le président russe Vladimir Poutine incombait uniquement aux citoyens russes. Le règlement de Twitter est formel : « Nous avons une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les menaces violentes. Les personnes qui profèrent des menaces violentes s’exposent à une suspension immédiate et définitive de leur compte. » Qu’attend donc Twitter pour fermer le compte du sénateur Lindsey Graham ? Nous incitons nos lecteurs à signaler le compte de Lindsey Graham.

Ce vendredi, Lindsey Graham a présenté au Sénat une résolution condamnant le président Poutine pour « crimes de guerre » et  « crimes contre l’humanité ».

Le Média en 4-4-2

partage cet article !