La journaliste de France Inter, Noémie Lair, fait supprimer RT France et Sputnik de la plateforme Odysee

Ingénierie sociale, Politique

mise à jour le 28/10/22

C’est à peine croyable, mais pas surprenant non plus. Les journalistes de France Inter ont fait un travail de collaboration, afin que les chaînes russes RT France et Sputnik se fassent évincer de la plateforme américaine de streaming Odysée. Il semble que les journalistes mainstream n’hésitent plus à balayer d’un revers de la main La Charte de déontologie de Munich (ou Déclaration des devoirs et des droits des journalistes), signée le 24 novembre 1971. Un des devoirs du journaliste est de « Défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique. »


En effet, à France Inter, les journalistes au service du pouvoir ont dénoncé leurs collègues journalistes et s’en réjouissent : « Après les révélations de France Inter sur la diffusion de RT France en direct sur la plateforme Odysee, le gouvernement français a obtenu son retrait. RT France, tout comme l’autre chaîne pro-russe Sputnik France, ne sont plus disponibles sur Odysee depuis ce jeudi. Accusées d’être des instruments de « désinformation » du Kremlin, les deux chaînes sont interdites de diffusion au sein de l’Union européenne depuis le 2 mars dernier, après l’invasion de l’Ukraine par la Russie. » C’est à la suite de cet article signé Noémie Lair que le ministre délégué de la Transition Numérique, Jean-Noël Barrot (Young Leader 2020) s’est félicité de cette censure. « Dans la lutte contre la propagande et la désinformation, nous ne céderons rien »… sauf, aurait-il dû ajouter, si la propagande suit le mainstream pro-américain.

De son côté BFMTV ne s’en désole pas, bien au contraire : « RT France avait manifestement trouvé un moyen de contourner la réglementation en passant par Odysée avec des reportages, des débats en plateau et avec les intervenants originaux comme Alexis Poulin ou Karine Bechet-Golovko, selon l’enquête de France Inter. » Déclaration de pure jalousie ? En effet, question originalité, BFMTV doit se contenter de Christophe Barbier, Emmanuel Lechypre et Laurent Mouchard (dit Joffrin)…

On saluera le courage de Noémie Lair d’avoir fait le sale boulot après toutes ces années en tant que stagiaire à Radio France. Des rêves de petite fille vont se réaliser, les portes seront grandes ouvertes à celle qui a eu le courage exceptionnel de débusquer des journalistes qui faisaient leur travail.

Mais dans un souci de réconciliation, nous sommes prêts à aider Noémie Lair à comprendre les fondamentaux de son métier. Voici une vidéo réalisée pour France Télévision — avec pour titre « Pourquoi certains pays limitent l’accès à Internet ? » — à destination des élèves de CM2. Ce contenu explique comment, dans de nombreux pays, la liberté de la presse n’existe pas : « de plus en plus de pays autoritaires mettent alors tout en œuvre pour censurer Internet. La censure, c’est le fait d’empêcher un média ou des citoyens de diffuser des informations. » Faites encore un effort Noémie et demain on vous expliquera « Le journalisme en 5 questions » destiné aux 6e.

La Ripoublique démocratique de France ne peut censurer l’Europe entière. Si vous avez téléchargé un VPN, vous pouvez regarder RT (en anglais) et Sputnik (en français) sur Odysée en vous connectant à un autre pays, plus libre que la France. Il y a l’embarras du choix.

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !