Krach des marchés occidentaux, la Chine alerte

Économie

mise à jour le 07/03/21

Krach boursier

Le patron de la Commission chinoise de réglementation des banques et des assurances a constaté les risques entraînés par la déconnexion entre marchés financiers et économie réelle. Notamment en Europe et aux États-Unis. Cette mise en garde n’étonne pas Jean-Paul Tchang, économiste et spécialiste de la Chine. 

Le géant chinois rejoint les rangs des observateurs inquiets face à l’euphorie des marchés financiers, en particulier occidentaux. Puissant patron de la Commission chinoise de réglementation des banques et des assurances, Guo Shuqing a exprimé ses préoccupations lors d’une conférence de presse, comme le rapporte CNBC « Les marchés financiers sont très hauts en Europe, aux États-Unis et dans d’autres pays développés et cela va à l’encontre de l’économie réelle. »

Pékin songe à maîtriser les flux de capitaux

Depuis le krach de mars 2020, les marchés financiers européens et surtout américains enchaînent les records. Ces derniers sont notamment poussés par les politiques monétaires des banques centrales, en particulier la Banque centrale européenne (BCE) et la Réserve fédérale américaine (Fed). Ces deux institutions se sont engagées à injecter des centaines de milliards de devises dans l’économie afin de lutter contre la crise du Covid-19. Le bilan de la BCE dépasse désormais les 7 000 milliards d’euros. Cela représente plus de 70 % du PIB de la zone euro…

​Jean-Paul Tchang souligne également l’écart entre les récessions historiques endurées dans de nombreux pays et « les taux de croissance absolument incroyables atteints par les marchés ». Pendant que le CAC40 se surpasse, la France vient d’encaisser la pire récession depuis la Seconde Guerre mondiale, (- 8,3 %) alors que la Banque de France prévoit une croissance de 5 % en 2021.

Lire l’article…

partage cet article !