Dictature sanitaire : un mouchard anti-bruit contre les fêtes clandestines

mise à jour le 14/04/21

Les mesures visant à nous contraindre à la dictature sanitaire s’accumulent. Contre les fêtes clandestines, les propriétaires de logements pourraient opter pour la pose d’un mouchard anti-bruit pour surveiller que les locataires ne s’amusent pas trop en ces temps de confinement…

Il y avait les détecteurs de fumée. Il y a maintenant les boîtiers anti-bruit qui permettent de prévenir les propriétaires de fêtes clandestines dans les logements qu’ils louent.

La plateforme de locations entre particuliers AirBnB, qui fait la chasse aux fêtes sauvages dans les appartements, en fait la promotion sur son site depuis le premier confinement.

Ce boîtier suit les courbes de niveaux sonores pour détecter les anomalies. Lorsque le seuil d’alerte est atteint, les occupants sont prévenus directement par appel et par SMS.

Selon Roomonitor, ce seul message suffit à faire tomber le niveau de décibels dans 70 % des cas. Pour les récalcitrants, la start-up propose, uniquement sur Paris, une équipe de « casseurs d’ambiance ».

Lire l’article

partage cet article !