Des écoliers s’endorment subitement en classe : le port du masque mis en cause

Santé

mise à jour le 11/02/21

Dans une école du Vaucluse, des élèves ont été pris d’un endormissement soudain. Le collectif de parents d’élèves « Parents Ventoux 84 » dénonce le port du masque obligatoire et l’intoxication au CO2.

Les élèves de cette école ont aussi présenté des symptômes tels que des nausées, des céphalées et des douleurs abdominales, mais, selon la préfecture du Vaucluse, ces symptômes sont « sans signe de gravité ».

« En réalité, les premiers élèves concernés l’ont été il y a quinze jours. Mais ils n’étaient que deux ou trois dans une classe de CP. Nous avons d’abord cru à une petite épidémie de gastro-entérite, même si cela n’explique pas les endormissements », indique Audrey Rieunier Peylhard, présidente de la FCPE de Pernes-les-Fontaines.

Des analyses ont été réalisées dans les locaux, sur l’alimentation et sur la qualité de l’air de l’école. A ce stade tout s’avère normal.

Par ailleurs, les élèves et les parents d’élèves ont effectué des tests PCR qui se sont révélés négatifs, à l’exception d’une élève.

Au total une dizaine d’élèves présenterait les mêmes symptômes.

Le collectif de parents d’élèves « Parents Ventoux 84 », contacté par Le Figaro, a fait part de sa thèse :

« La piste du port prolongé du masque et de l’intoxication au CO2 doit être vérifiée absolument. Le taux d’oxygène des élèves mesuré par le médecin scolaire avec un oxymètre confirme un taux en dessous de la norme. »

La réouverture de l’établissement sera réexaminée le 15 février.

Vers les articles : Le figaro, France info

partage cet article !