Décision historique du tribunal de Pesaro en Italie : « Il y aura une vérification du contenu des vaccins ARNm »

Justice, Santé

mise à jour le 08/08/22

Cela ne s’était jamais produit en deux ans de campagne de vaccination. Le tribunal de Pesaro a accepté la demande de l’expert de vérifier le contenu du vaccin ARNm. L’histoire concerne un pigiste de plus de 50 ans originaire de Pesaro qui avait contracté le Covid-19 mais qui aurait été obligé de se faire vacciner.


L’avocate Nicoletta Morante, qui suit l’affaire, explique ce qui s’est passé comme suit : « Grâce aux conseils du Dr Raffaele Ansovini, le requérant déjà guéri d’une infection au Covid, injustement (selon nous) limité dans sa profession et sa liberté de mouvement, ainsi que frappé d’une sanction administrative pour violation de l’obligation de vaccination, a expliqué ses préoccupations concernant l’administration des vaccins à ARNm, demandant si vacciner les personnes guéries, relève d’une bonne science médicale. Nous avons voulu comprendre si le consentement éclairé, qui serait obligé de signer, est compatible avec la vaccination obligatoire, s’il existe des excipients à usage non humain ou nocifs pour la santé, ou des enzymes déjà trouvés dans des analyses récemment publiées dans une revue scientifique américaine. au bas du rapport du Dr Ansovini, déjà rédigé pour ce jugement. »

Le tribunal de Pesaro a donc accepté l’appel et fait procéder à l’enquête technique demandée sur l’analyse du contenu des vaccins à ARNm.

Dans le rapport de la défense axé sur l’analyse de la fonctionnalité de l’ARNm et des enzymes détectées par les analyses, le Dr Ansovini explique que : « Dans le noyau, il y a l’ADN nucléaire, dans les mitochondries il y a l’ADN mitochondrial. Lorsque le covid-19 est apparu, il s’est exprimé de trois manières : 5 à 7 % avec une pneumonie sévère, un besoin de soins intensifs avec une incidence élevée de mauvais pronostic ; 30 à 40 % des hospitalisations nécessitant un suivi diagnostique et thérapeutique continu ; 60% d’asymptomatiques. Comment est-il possible qu’un virus ait un comportement aussi nettement inhomogène ? Le SarsCov2, par évolution naturelle ou par la main de l’homme, est capable d’insérer son génome d’ARN même dans l’ADN mitochondrial et quand il le fait, il montre le pire de lui-même. Cela dit, à quoi servent les vaccins à ARNm Pfizer et Moderna ? Ils intègrent également l’ARN viral du covid-19 dans le génome mitochondrial occupant ainsi le site qui, s’il est occupé par le virus, déclenche son syndrome sévère. Ainsi, les vaccins à ARNm opérants, premièrement, n’ont pas la conformation fonctionnelle déclarée et, deuxièmement, tout en créant une réponse anticorps, ils sont inefficaces. »

Pour le consultant de la défense, il est donc nécessaire de savoir « de quelle matière sont faits les vaccins« , pour comprendre si une personne peut être contrainte d’administrer, même de manière répétée, et leur toxicité pour la santé humaine doit être établie.

L’affaire Pesaro est peut-être la première d’une longue série, l’avocate Nicoletta Morante en est convaincue. En attendant, l’examen du vaccin est prévu pour septembre . Nous sommes déjà en contact direct avec l’avocat pour suivre de près l’affaire et vous donner les mises à jour nécessaires.

Une situation similaire est celle du Dr Paolo Lisi, un dentiste de Rovereto suspendu de son activité clinique car il n’a pas été vacciné contre le covid .

Le Dr Lisi, qui reviendra devant le tribunal fin septembre pour demander des dommages et intérêts à l’autorité sanitaire et à l’Ordre des médecins concernant la suspension de l’activité, explique : « En plus de l’analyse des produits vaccinaux, nous demandons des tests sanguins des patients vaccinés en comparaison aux tests sanguins des non-vaccinés ».

Accédant à la demande de l’avocat du dentiste, le juge Giuseppe Barbato s’est réservé le droit de produire une récente étude suédoise sur les vaccins.

Traduction par Le Média en 4-4-2

Article original : Decisione storica del tribunale di Pesaro: “verificare il contenuto dei vaccini a mrna”

partage cet article !