Davos 2023 : Stéphane Bancel, patron de Moderna, critique le débat démocratique sur les vaccins et l’influence des réseaux sociaux

Médias sociaux, Santé

mise à jour le 19/01/23

Lors du célèbre forum de Davos, en Suisse qui réunit des patrons de multinationales, des banquiers, des milliardaires, de puissants responsables politiques et des intellectuels influents du monde entier, Stéphane BANCEL, directeur de Moderna, s'est exprimé sur les débats scientifiques et politiques télévisés au sujet des vaccins. Il a déploré l'existence de ces débats et a indiqué qu'ils — avec les réseaux sociaux — sont responsables d'un taux de vaccination trop bas à son goût.

A travers ses déclarations surréalistes, le dirigeant de Moderna, Stéphane Bancel, reconnaît implicitement deux choses. Tout d’abord, qu’un débat démocratique – aussi limité soit-il – a permis aux citoyens d’entendre des points de vue différents et de prendre des décisions libres et éclairées en matière de vaccination. Ensuite, il pointe un obstacle et se pose implicitement la question de savoir comment mettre fin à ce débat démocratique et faire taire les voix dissidentes.

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !