Cour européenne des droits de l’Homme : « La vaccination obligatoire est nécessaire dans une démocratie »

10 avril 2021 | Santé, Société

Dans un arrêt rendu par sa formation suprême ce 8 avril, la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a estimé que la vaccination obligatoire était « nécessaire dans une société démocratique ». L’institution avait au préalable été saisie par des parents d’enfants refusés par des écoles maternelles en République tchèque, faute d’avoir été vaccinés .

La vaccination obligatoire des enfants en République tchèque ne constitue pas une violation

Dans son arrêt, la CEDH estime que la vaccination obligatoire des enfants en République tchèque contre neuf maladies (diphtérie, tétanos, poliomyélite…) ne constitue pas une violation des dispositions de la Convention européenne des droits de l’Homme sur le « droit au respect de la vie privée ».

« La politique de vaccination poursuit les objectifs légitimes de protection de la santé ainsi que des droits d’autrui, en ce qu’elle protège à la fois ceux qui reçoivent les vaccins en question et ceux qui ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales », a souligné la Cour. Ainsi que le rapporte l’AFP, l’institution a déclaré que ceux qui ne se faisaient pas vacciner étaient « tributaires de l’immunité collective pour se protéger contre les maladies graves contagieuses en cause ».