Vous voulez assister à un concert ? TicketMaster prévoit de vérifier votre état vaccinal

Santé

mise à jour le 16/01/21

Vous voulez assister à un concert ? TicketMaster prévoit de vérifier votre état vaccinal

Ticketmaster Entertainment, le géant américain spécialisé dans la distribution et vente de billets de spectacles; pourrait bien vérifier votre état vaccinal avant de vous laisser assister à la performance de votre chanteur préféré…

Le journal Bilboard a déclaré :

« Voici comment cela fonctionnerait, si c’était approuvé. Après avoir acheté un ticket pour un concert, les fans auront besoin soit de vérifier qu’ils ont été vaccinés (ce qui donnerait une protection contre la Covid-19 d’environ une année), soit de faire un test négatif de coronavirus environ 24 à 72 heures avant le concert. La durée de validité du test dépendra des autorités régionales de santé compétentes. Si les participants d’un concert d’un vendredi soir doivent être testés 48 heures à l’avance, la plupart peuvent commencer à être testés la veille de événement. Si le délai est de 24 heures, la plupart des gens pourraient être testés le jour même de l’événement dans un laboratoire ou une clinique. »

Le conseil municipal de San Diego soutient les décrets de surveillance technologique. Cities Today a communiqué :

« Cette décision intervient après que le maire de San Diego, Kevin Faulconer, a récemment ordonné la désactivation des capteurs et des caméras des 3 200 lampadaires intelligents de la ville jusqu’à ce qu’une ordonnance soit mise en place. Et pour cause, le programme Smart Streetlight, qui visait à l’origine la réduction des coûts et l’utilisation des données pour améliorer la circulation, la sécurité, etc., a fait face à la montée croissante des critiques concernant la vie privée et la surveillance de la population. Une polémique supplémentaire concerne l’accès de la police de San Diego à des vidéos de ces lampadaires intelligents pour aider à la résolution des crimes. »

Les applications de suivi de contacts étaient la meilleure idée des géants du numérique pour lutter contre la Covid. Pourquoi n’ont-elles pas servi ? Le Time a expliqué :

« La protection de la vie privée est l’un des facteurs qui en ont empêché l’adoption », déclare Christian Sandvig, directeur du Centre pour l’éthique, la société et l’informatique de l’Université du Michigan. Et ce malgré le fait que le protocole d’accord entre Google et Apple — sans suivi ni partage des localisations ou des identités des utilisateurs — représente pour ces sociétés la « règle d’or » en matière de protection de la vie privée, dit Sandvig… 

« Mais de nombreux utilisateurs émettent de sérieux doutes, en particulier dans cette ère où la confiance des Américains dans les géants du numérique s’est érodée et où les entreprises sont critiquées par les différents partis politiques. Dans certains cas, les préoccupations au sujet de la confidentialité sont telles que les applications de recherche de contacts n’ont pas le temps de voir le jour — la Caroline du Sud, par exemple, a annoncé en mai son intention de déployer une application de recherche de contacts élaborée par Google-Apple, mais le mois suivant, le projet a été abandonné après l’interdiction des législateurs pour des raisons de confidentialité. »

La vidéo améliore considérablement la recherche des contacts dans le centre de détention pour mineurs de Chicago. Infection Control Today a communiqué :

« La vidéosurveillance n’est pas disponible dans la plupart des établissements de santé, du moins pas le type de vidéosurveillance utilisée dans un centre de détention pour mineurs. L’utilisation de la vidéosurveillance a considérablement augmenté la capacité des administrateurs et du personnel médical à retrouver les cas contacts au sein du centre de détention temporaire des mineurs du Cook County (JTDC) à Chicago, selon une étude prépubliée dans l’American Journal of Infection Control. »

La Révolution des règles : les applications d’identification numérique dépasseront 6,2 milliards d’ici 2025, selon la recherche. Finance Feeds a précisé :

« Une nouvelle étude de Juniper Research a révélé que le nombre d’applications d’identité numérique utilisées dépassera 6,2 milliards en 2025, contre un peu plus d’un milliard en 2020. La recherche a découvert que les applications d’identité civile, lorsque ces identités sont délivrées de cette façon par un gouvernement, sont conservées dans l’application, et que cela représentera près de 90% des applications d’identité numérique dans le monde en 2025 — effet de l’utilisation croissante de l’identité civile sur les marchés émergents et de l’impact durable de la pandémie. »

– Source : Great Reset Will ‘Lead to Fusion of Our Physical, Digital & Biological Identity’ + More
– Une traduction du « Média en 4-4-2 »

partage cet article !