Affaire Duhamel : après Goldnadel, Élisabeth Lévy vient défendre Alain Finkielkraut sur le « consentement » des enfants

Politique

mise à jour le 24/01/22

Élisabeth Lévy

Après l’avocat Gilles-William Goldnadel, c’est au tour d’Élisabeth Lévy de venir au secours du soldat Alain Finkielkraut qui se posait la question dans l’affaire Duhamel, si dans cet inceste :

« Il y a eu consentement ou non ? » avec un enfant de 14 ans !

 

partage cet article !