Un million d’Israéliens qui n’ont pas reçu de 3e dose ont perdu leur pass sanitaire

Santé

mise à jour le 03/10/21

À partir de dimanche, plus d’un million d’Israéliens perdront leur Green Pass (pass sanitaire) après qu’un changement de politique a édicté qu’un rappel de vaccin covid-19 sera requis six mois après les deux premières doses. Les données du ministère de la Santé ont montré que 4 710 716 Israéliens ont été vaccinés avec deux doses il y a six mois, mais seulement 3 243 641 d’entre eux ont reçu un rappel.


Même en soustrayant les centaines de milliers de personnes infectées par le covid-19 au cours des six derniers mois, ce qui signifie qu’elles n’auraient pas besoin de la troisième dose de vaccin, le nombre de personnes qui n’auront plus le Green Pass dépasse le million. Ce document, détenu par ceux qui sont vaccinés ou qui se sont rétablis du covid-19, permet d’accéder à de nombreux lieux et événements publics, y compris les restaurants et les musées. Un laissez-passer vert temporaire peut être obtenu grâce à un test de dépistage du virus négatif, qui doit être payé, sauf si la personne n’est pas admissible à la vaccination.

Par ailleurs, le ministère a annoncé cette semaine que les patients guéris du covid-19 devront recevoir une seule dose de vaccin contre le coronavirus après avoir été diagnostiqués, afin de rester éligibles pour recevoir un Green Pass. De plus, à partir de dimanche, les personnes infectées après avoir reçu un vaccin ne conserveront leur laissez-passer que six mois supplémentaires. Ensuite, le ministère réexaminera ces cas.

partage cet article !