Persévérant dans la défaite : Manuel Valls éliminé dès le 1er tour dans la 5e circonscription des Français de l’étranger

Politique

mise à jour le 06/06/22

La République en marche avait choisi l’ex-premier ministre socialiste en lieu et place du député sortant, Stéphane Vojetta, qui était entré en dissidence. La greffe n’a pas pris. Manuel Valls, candidat investi par La République en marche (LRM) dans la 5e circonscription des Français de l’étranger (Espagne, Portugal, Andorre et Monaco), a été éliminé dès le premier tour, dimanche 5 juin.


L’ex-socialiste est arrivé troisième avec 15 % des voix, selon les résultats diffusés par le ministère des Affaires étrangères. Il est largement devancé par le candidat de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes), Renaud Le Berre, arrivé en tête (27 %) mais aussi et surtout par Stéphane Vojetta, le député sortant et candidat dissident de LRM (25 %).

L’ancien Premier ministre socialiste a reconnu sa défaite dans un message publié sur Twitter : « Je prends acte des résultats. (…) Si la dissidence et la division ont semé la confusion, je ne peux pas ignorer mon score et le fait que ma candidature n’a pas convaincu. (…) Il m’appartient lucidement d’en tirer les conséquences. » M. Valls a ensuite appelé à faire barrage au second tour à Renaud Le Berre, dans cette cinquième circonscription des Français de l’étranger, qui regroupe l’Espagne, le Portugal, Monaco et Andorre et compte environ 120 000 électeurs inscrits.

Lire la suite…

partage cet article !