Madagascar : le président du pays préfère la tisane au vaccin anti-covid

Santé

mise à jour le 21/03/21

Madagascar

Alors que la course à l’obtention des doses des vaccins contre le Covid-19 bat son plein entre la plupart des pays du monde, Madagascar se distingue par sa volonté d’en être tenu à l’écart. Plutôt que la vaccination, le président du pays, Andry Rajoelina, a redit samedi soir préférer son remède à base de plantes pour lutter contre la pandémie de coronavirus dans l’île de l’océan Indien.

Madagascar estime qu’il y a trop d’effets secondaires

Andry Rajoelina a cependant assuré ne pas être absolument opposé à la vaccination : « Moi et l’État malgache ne sommes pas contre le vaccin ». Madagascar se trouve dans « une phase d’observation du vaccin, mais il y a trop d’effets secondaires » pour l’instant, a-t-il estimé, sans détailler lesquels. Amnesty International a critiqué cette position dans la journée en dénonçant une atteinte aux droits des Malgaches de bénéficier des meilleurs soins possibles. Pour l’ONG, « aucun élément ne permet de penser » que le Covid-Organics (CVO) [NDR : boisson à base d’artémisia] « est efficace dans la prévention des infections au Covid-19 ».

Lire l’article…

partage cet article !