Les organisateurs d’une soirée à Lyon condamnés à de la prison avec sursis

mise à jour le 29/04/21

Soirée sur les quais

A l’inverse des Chalençon, des journalistes, des députés, qui ont eux aussi bravé l’interdit en lieux clos, ce sont deux organisateurs d’une soirée, en extérieur, sur les quais de Saône à Lyon qui ont été condamnés à trois mois de prison avec sursis.

Poursuivie comme personne morale

Environ 300 personnes s’étaient rassemblées pour une fête au bord du fleuve le 30 mars à l’appel de deux frères originaires de Normandie.

Ils proposaient un « apéro sonore » et appelaient les 900 followers du compte Instagram de leur association culturelle à venir « nombreux ». Poursuivis pour mise en danger de la vie d’autrui et organisation d’un rassemblement interdit sur la voie publique sur les quais de Saône à la fin du mois de mars, deux frères, âgés de 22 et 26 ans, ont été condamnés ce mardi soir à trois mois de prison avec sursis et à 300 euros d’amende.

Poursuivie comme personne morale, l’association EX-TERRE, dont ils se présentent comme les co-présidents, a également écopé d’une amende. Le président a signalé aux deux hommes qu’il s’agissait d' »un avertissement judiciaire ».

 « Un rassemblement illégal et immoral »

La procureure, fustigeant « un rassemblement illégal et immoral » et pointant un manque de coopération lors de l’enquête, avait requis pour les deux jeunes normands – qui s’étaient rendus d’eux-mêmes à la police – quatre à six mois de prison avec sursis.

Lire l’article…

partage cet article !