Le règne de la terreur : une mise en demeure pour un propriétaire de bar qui ne respecte pas les règles sanitaires

Politique

mise à jour le 22/05/21

Mise en demeure sans avertissement pour un patron de bar

L’État veille à calmer les réjouissances. la police impose la terreur aux patrons de bars qui ne respecteraient pas les règles sanitaires. A Lyon, sans avertissement, un propriétaire écope d’une mise en demeure.  Avec une mise en demeure, en cas de récidive, en plus d’une amende plus lourde, le patron du bar risque une sanction plus lourde, à savoir une fermeture administrative. En ce cas, les gérants de cet établissement ne pourrait plus prétendre aux aides versées par l’Etat pour compenser les pertes financières dues aux restrictions imposées.

partage cet article !