Le prix moyen du gaz en Bourse en Europe a augmenté de près de 50 % en juillet

Économie

mise à jour le 31/07/22

Selon RIA Novosti, le prix de règlement mensuel moyen du gaz à la bourse européenne en juillet a bondi de près de 50 %, il est passé de 1 180 à 1 805 dollars le mètre cube, calculs fondés sur les données de la bourse ICE de Londres.
Dans le même temps, les contrats à terme sur l’indice hub TTF (avec la livraison la plus proche en août et septembre) se sont négociés au cours du mois dans une fourchette de 1 530 $ à 2 385 $, bien que leurs prix n’aient pas dépassé 500 $ un an plus tôt.


« Le niveau actuel des prix est causé par un ensemble de facteurs, parmi lesquels la baisse des approvisionnements en provenance de Russie et l’incertitude quant aux perspectives de leur reprise », a déclaré Alexander Amiragyan, chef du département Economics of Fuel and Energy Complex.

Au milieu du printemps et au début de l’été, la situation sur le marché du gaz s’est aggravée. Certaines entreprises européennes n’ont pas accepté le schéma proposé par la Russie de payer le carburant en roubles, et Gazprom a arrêté les livraisons à la société bulgare Bulgargaz, au polonais PGNiG , au finlandais Gasum , au néerlandais GasTerra, à l’allemand Shell Energy Europe et au danois Orsted. Le pompage le long des routes principales — le Nord Stream et le système de transport de gaz ukrainien — a été considérablement réduit et le gazoduc Yamal-Europe s’est arrêté.

« En cas de faible niveau d’approvisionnement en provenance de Russie, il ne faut pas s’attendre à une baisse des prix du gaz en Europe, car les voies d’approvisionnement alternatives à court terme ne pourront pas compenser la baisse des volumes de gaz russe », a suggéré Amiragyan.

Lire la suite…

Traduction Le Media en 4-4-2

partage cet article !