Le joueur de hockey Tyler Bertuzzi refuse le vaccin anti-covid et va perdre 400 000 $

Santé, Sport

mise à jour le 10/12/21

DETROIT (LifeSiteNews) – L’attaquant des Red Wings de Detroit, Tyler Bertuzzi, de la Ligue nationale de hockey (LNH) reste ferme dans sa décision de ne pas se faire injecter le vaccin anti-covid. Il doit s’absenter dix jours en vertu des protocoles covid de la LNH pour cette saison. On ne sait pas encore si Bertuzzi a été testé positif au covid-19 ou a été exposé à quelqu’un qui avait le covid.


« En vertu des règles de la LNH, les équipes seront autorisées à suspendre les joueurs non vaccinés qui ne sont pas en mesure de participer aux activités du club, que ce soit en raison d’un test positif pour covid-19 ou en raison d’une incapacité à voyager en raison de restrictions gouvernementales », a déclaré CBS Sports.

Bertuzzi ne pouvait pas voyager au Canada en raison de l’exigence du passeport vaccinal, il a donc dû s’abstenir de ces jeux quel que soit son statut covid actuel. « C’est un choix personnel, une liberté de choix et un choix de vie », a déclaré Bertuzzi en septembre. « C’est un choix personnel, et je l’ai fait. » Un choix personnel qui lui coûtera 400 000 $ selon les calculs de USA Today .

Le directeur général des Red Wings, Steve Yzerman, soutient la liberté médicale de Bertuzzi : « C’est sa décision. Je ne suis pas en mesure de forcer qui que ce soit. Nous ne pouvons forcer personne à se faire vacciner. Je suis personnellement vacciné, ma famille est vaccinée. Je vais en rester là. »

Les joueurs vaccinés ont également été mis à l’écart

Bertuzzi n’est pas le seul joueur à être placé en quarantaine. « L’attaquant des Capitals Garnet Hathaway a été placé dans le protocole covid-19 de la LNH et n’est pas disponible pour le match de lundi contre les Ducks d’Anaheim », a  rapporté NBC Sports . « Hathaway est désormais le troisième joueur de Washington actuellement dans le protocole à rejoindre ses coéquipiers Nic Dowd et Trevor van Riemsdyk. »

partage cet article !