Israël menace ses concitoyens récalcitrants au vaccin

Politique, Santé

mise à jour le 28/02/21

Le parlement israélien a adopté mercredi une loi autorisant le ministère de la Santé à partager l’identité des personnes non vaccinées contre le Covid-19 avec le gouvernement, soulevant des problèmes de confidentialité pour ceux qui choisissent de ne pas être vaccinés.

La mesure, qui a été adoptée avec 30 voix pour et 14 contre, donne aux autorités le droit de recevoir les noms, adresses et numéros de téléphone des citoyens non vaccinés. Son objectif est « de permettre à ces organes d’encourager les gens à se faire vacciner en s’adressant personnellement à eux », indique un communiqué du Parlement. Le chef du gouvernement a de son côté appelé ses compatriotes à se faire vacciner afin de « pouvoir revenir à la vie normale », l’objectif étant d’avoir 6,2 millions d’habitants vaccinés avant le mois d’avril. « Plus d’un million d’adultes ne sont pas encore vaccinés. Dans le monde, les gens attendent les vaccins, ici, les vaccins attendent les gens », a t-il déploré.

Israël, un pays de neuf millions d’habitants, a administré à environ un tiers de sa population les deux doses recommandées du vaccin Pfizer/BioNTech contre le coronavirus. In million d’adultes n’ont pas encore reçu la première dose. C’est clairement ces derniers, récalcitrants à la vaccination, qui sont visés et qui vont donc recevoir dans les tout prochains jours un coup de téléphone personnel des autorités…

Les regards du monde entier sont tournés vers l’État hébreu, puisque le pays fait office de « cobaye » pour la vaccination de masse d’une population. D’un côté, nous avons des résultats exceptionnels avec une efficacité du vaccin de Pfizer qui atteint les 95 %. Mais ces études ont été menées par Pfizer et les autorités israéliennes en personne… Sachant que les élections en Israël se rapprochent et que le géant de Bigpharma a prévu un chiffre d’affaires de 15 milliards d’euros avec son vaccin en 2021, l’intérêt de présenter un magnifique tableau est clairement là ! Et de l’autre côté, nous voyons une mortalité liée au Covid qui ne chute pas alors que environ 90 % des plus de 70 ans ont été pleinement vaccinés, avec deux doses (90 % des morts du Covid-19 ont plus de 70 ans). D’ailleurs, la courbe de la mortalité en Israël ressemble étrangement à celles d’autres pays qui n’ont pas, ou très peu, vacciné.

L’article de RT France

partage cet article !