Franck Ferrand refuse le pass sanitaire : « C’est un basculement dangereux ! »

mise à jour le 02/08/21

Bien trop rare pour ne pas le souligner. Le journaliste Franck Ferrand refuse le Pass sanitaire auquel le gouvernement veut soumettre les Français par la force des choses. Ce n’est pas du goût de notre spécialiste en histoire et il le fait savoir sur les réseaux sociaux Twitter et Instagram.

« À tous et à chacun, je souhaite le plus bel été possible. Que ce mois d’août vous apporte la joie sous mille formes — en attendant une rentrée qui s’annonce passionnante ! Je la vivrai, quant à moi, en tant que citoyen de seconde zone, interdit d’accès à bien des lieux publics (si l’on m’avait dit qu’une telle chose m’arriverait dans mon propre pays !) et moins par refus du vaccin que par rejet du passeport intérieur. Ainsi va notre monde… »

Ce fils d’un couple d’artisans bouchers voit bien les difficultés d’un peuple que l’on veut asservir par ce Pass sanitaire :

« Ce bien précieux, cette liberté pour laquelle sont morts nos pères, ne la laissons pas amoindrir par des “responsables” qui juraient leurs grands dieux, il y a moins d’un mois, que jamais on ne demanderait de pass à l’entrée d’un café ! Sans doute, connaissez-vous l’histoire de la grenouille qui, dans son bocal, se laisse cuire sans réagir. Si l’on réchauffe son eau peu à peu, insensiblement, elle se laisse mollement anesthésier par la chaleur et, venu le moment crucial, n’a plus l’énergie nécessaire à sauter et sauver sa peau. »

Sa conclusion appelle le peuple de France à se lever :

« Ne nous laissons pas cuire à feu doux ! »

Le Média en 4-4-2

partage cet article !