Fact-checking épisode 1 : Quand Nicolas Bouzou assurait que les vaccins empêchaient la transmission

Santé

mise à jour le 05/11/22

Nous avons décidé de faire une vérification des faits sur les mensonges véhiculés dans les médias mainstream, afin de compléter le travail de fact-checking qu’ils semblent négliger. Et pour ce premier épisode nous avons choisis en guest-star, le lobbyiste Nicolas Bouzou qui n’a pas tremblé pendant cette pandémie en annonçant des mensonges au peuple français.


Le 21 février 2021, Nicolas Bouzou tweete : « Une nouvelle fantastique : le vaccin Pfizer Biontech stoppe la transmission du virus. La sortie de la crise est à portée de main. Une nouvelle rageante (mais prévisible) : faute de disposer de doses et de vacciner vite, une partie de la France dans une situation sanitaire critique. » Une fausse information qu’il reprend de Bloomberg : « Le vaccin Covid de Pfizer a arrêté 89,4 % de la transmission en Israël, le premier signe réel que la vaccination freinera la propagation du coronavirus. »


Sans même en vérifier la véracité, le lobbyiste et chroniqueur Nicolas Bouzou décide de prendre son bâton de pèlerin et de distiller cette fausse information le 31 mars 2021 sur Europe 1 : « Les vaccins protègent à 99 % contre les cas graves. Ils bloquent de 80 à 90 % des transmissions. Ils sont efficaces à 100 % pour les jeunes »

Dans son périple, Nicolas Bouzou reprend cette fake news dans l’émission de C à Vous en avril 2021. Des paroles fondées sur des mensonges, qui pousseront les Français à se faire vacciner.

Plus d’un an et demi plus tard, Pfizer avoue ne pas avoir testé l’efficacité de ses vaccins contre la transmission du covid ! Fin de la comédie !

Nicolas Bouzou est un fan des prises de position d’Israël concernant sa gestion du Covid et ne manque pas de citer le pays sur tous les plateaux TV et radio. Il va jusqu’à dire, le 21 avril 2021 sur Europe 1 à propos des restrictions liberticides, que le pass sanitaire — qui est fondé sur un mensonge — est le meilleur garant de nos libertés. L’économiste est loin d’en être à sa première fake news, puisqu’il a déjà été épinglé par ARTE suite à son interprétation d’une enquête réalisée au CNRS.

Un conseil aux Français : ne vous fiez pas aux analyses et prédictions de l’économiste Nicolas Bouzou, car il est avant tout un lobbyiste qui vous mènera droit dans le mur.

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !