Désobéissance civile : le restaurateur Christophe Wilson sert ses clients

Économie

mise à jour le 24/01/22

Le restaurateur Christophe Wilson a décidé de braver l’interdit et de servir ses clients du centre ville de Nice dans sa brasserie « le Poppies ».

La clientèle est là, une centaine de réservations, venue en masse pour retrouver la convivialité du monde d’avant, celui du brouhaha qui se mélange aux rires !

« On a toujours vécu avec des virus et on vivra encore avec des virus. On peut pas vivre avec des masques, on peut pas vivre dans ce confinement, le seul couvre-feu qu’on a connu avant ça c’était pendant la guerre, 20 heures ou 21 heures et pourtant les restaurants étaient ouverts. »

« Nous on est en train de tout perdre, c’est invivable, on peut pas vivre dans la peur collective, on peut pas être sous la menace de la fermeture administrative, sous la menace d’amendes…
La police fait son travail et ça ne leur fait pas plus plaisir que ça, ils en ont assez, ils ont des familles, des enfants et je pense qu’ils ne veulent pas voir tout ça. »

Si le « grand chef » Philippe Etchebest cherche du courage, qu’il descende à Nice à la brasserie « le Poppies ».

partage cet article !