Confinement : au Canada, la police refuse d’obtempérer

Politique

mise à jour le 23/04/21

Au Canada la police refuse d'obtemperer - Diego Fabian Parra Pabon

En Ontario, la police a refusé d’obéir à des ordres de contrôle jugés abusifs, visant à faire respecter le confinement. Ces mesures sont mises en place alors que le Premier ministre Doug Ford a décrété l’état d’urgence pour la troisième fois face à la montée des cas Covid.

Jugeant que l’Ontario était « en train de perdre la bataille entre les variants et les vaccins », Doug Ford avait décidé d’accorder de nouveaux pouvoirs aux forces de l’ordre.

« La police aura le pouvoir d’exiger de toute personne qui ne se trouve pas dans un lieu de résidence de fournir d’abord la raison pour laquelle elle n’est pas à la maison et d’indiquer son adresse », a ainsi déclaré le 16 avril Sylvia Jones, avocat général de l’Ontario.

Mais contre toute attente, une douzaine de corps policiers de la province ont fait savoir que leurs agents n’arrêteraient aucun automobiliste ni piéton de manière arbitraire.

Lire l’article

partage cet article !