Brésil : Lula renvoie l’ambassadeur en Israël nommé par Bolsonaro et soutiendra la Palestine

Politique

mise à jour le 12/01/23

Israël risque-t-elle de perdre un allié ? Avec l'arrivée de Luiz Inácio Lula da Silva, connu sous le nom de "Lula", à la présidence du Brésil, la politique étrangère pourrait prendre un tournant.

Bien que Lula soit devenu le premier président brésilien à se rendre en Israël depuis la visite de l’empereur Pedro II en 1876, il avait refusé de se rendre sur la tombe de Theodor Herzl, comme le prévoit le protocole de visite des responsables étrangers, pour rendre hommage à celui-ci à l’occasion du 150e anniversaire du père du sionisme.


Cette attitude diffère de celle de l’ancien président Jair Bolsonaro, qui était un partenaire et grand ami d’Israël et avait même envisagé de transférer l’ambassade du Brésil à Jérusalem, mais avait finalement ouvert un bureau de commerce et d’investissement dans la capitale.

Le gouvernement brésilien a également démis le général Gerson Menandro Garcia de Freitas de son poste d’ambassadeur en Israël. Le remplaçant à ce poste n’a pas encore été annoncé. Freitas avait été nommé par l’ancien président Jair Bolsonaro et approuvé par le Sénat en début d’année. Le Brésil s’est rapproché d’Israël sous l’administration de Bolsonaro, en votant en faveur de l’État juif lors des réunions des Nations Unies. Il y avait également un lien plus étroit avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, mais cette politique pourrait changer avec l’arrivée de Lula, qui prône une posture plus « équilibrée et traditionnelle » envers les conflits entre Israël et la Palestine.

Claudio Lottenberg, président de la Confédération Israélite du Brésil, se veut plus rassurant et tente de minimiser les tensions : « Même si le président Lula est favorable à un État palestinien, il n’y aura pas de mouvement contre la communauté juive, ni contre Israël. » De son côté, le nouveau ministre des Affaires étrangères, Mauro Vieira, a déclaré que le Brésil « coopérera avec les pays arabes, principalement la Palestine« , sous la présidence de Lula.

Le Média en 4-4-2.


Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous ne recevons aucune aide de la part de l’État français ou de tout autre gouvernement étranger, nous ne sommes pas soutenus par la publicité et n’avons pas de mécène qui nous finance avec des millions. Nous sommes un média créé par le peuple et pour le peuple. Nous sommes une organisation indépendante. Notre seul objectif est de servir la communauté sans être influencés par des intérêts extérieurs.

Notre indépendance a un coût et nous sommes entièrement financés par les dons de personnes comme vous. Si vous appréciez notre travail et que vous souhaitez nous aider à continuer à offrir une information de qualité, nous vous invitons à faire un don.

Votre contribution, quelle que soit sa taille, nous permettra de couvrir des sujets importants qui peuvent parfois être ignorés par les médias traditionnels. Grâce à votre soutien, nous pourrons continuer à être un média créé par le peuple et pour le peuple.

Nous espérons sincèrement que vous serez en mesure de nous soutenir dans notre mission et nous vous remercions de tout cœur pour votre générosité.

Pour nous soutenir financièrement :

De l’équipe du Média en 4-4-2.


 

partage cet article !