Un an de prison pour avoir décroché le drapeau européen

Politique

mise à jour le 02/06/21

1 an de prison pour avoir décroché le drapeau européen

Pascal, un motard sexagénaire azuréen appartenant au mouvement des Gilets Jaunes a écopé d’un an de prison en fin de semaine au tribunal de Nice pour avoir décroché quatre drapeaux européens au fronton de la mairie de Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes).

Les faits remontent au 6 mai dernier. Pascal est attablé avec quelques amis autour d’une bière à la terrasse d’un bar du village de Saint-Martin-de-Vésubie, dans le haut pays niçois. Soudain, il décide d’escalader avec une échelle la façade de la mairie pour aller décrocher les drapeaux européens qui encadrent les quatre drapeaux français.

A la suite de ces méfaits, l’homme est rapidement interpellé par deux femmes gendarmes avant de se rebeller et de traiter l’une des militaires de « cocotte ».

Au tribunal, le prévenu a justifié son acte par idéologie, « cette époque ne me convient pas », a-t-il souligné rappelant le référendum rejeté de Maastricht, le taux d’abstention lors de la dernière élection présidentielle, tout en regrettant son comportement, « une bêtise », « une pitrerie », s’est-il défendu.

Le président du tribunal condamne finalement l’auteur des faits à un an de prison au lieu de deux (requis par le procureur) et à verser 500 euros de dommages et intérêts à chacun des deux gendarmes.

Lire l’article…

partage cet article !