Valérie Bugault : « Les institutions françaises n’existent plus… l’Etat est mort ! »

Économie, Politique

mise à jour le 29/09/21

L'invitée de « Politique & Eco », Valérie Bugault, explique pourquoi l'Etat français a disparu avec la première loi d'urgence sanitaire du 23 mars 2020 et en quoi elle viole la Constitution de la Ve République. Dès cette date, l'exécutif s'est affranchi des règles institutionnelles françaises au profit d'entreprises mondialisées, en témoigne la réception par Emmanuel Macron du club du Dolder (Big Pharma), en août dernier, présidé par le PDG de Pfizer, Albert Bourla. Dans cet état de vide juridique, nous sommes désormais entrés dans une période de transition. Période débouchant le 1er janvier 2022 sur la présidence française de l'Union européenne qui, selon Valérie Bugault, actera une liquidation de l'Etat français au profit d'une intégration de l'Europe fédérale, antichambre d'un gouvernement mondial.

L’élection présidentielle ne pourra aboutir qu’à une marionnette au service des grandes puissances financières dominées par Vanguard et BlackRock. La précipitation des mesures dictatoriales fait penser que tout ne va pas pour le mieux dans les plans de la caste mondialiste. Par exemple l’indépendance financière et culturelle de la Russie et de la Chine, qui s’affranchissent des routes maritimes soumises à l’Occident et à l’Otan en développant leurs routes de la soie. En attendant, Valérie Bugault appelle les Français à prendre conscience de la scission entre l’exécutif et les institutions. La résistance ne peut être qu’à long terme, à force de désobéissance, sans violence qui ne pourrait que favoriser une répression déjà certainement programmée.

Le Média en 4-4-2

partage cet article !