Professeur Perronne : « Pourquoi mettre des masques à toute la population ? Ça n’a aucun intérêt ! »

22 février 2021 | Santé, Vidéos

Christian Perrone

Le Pr Christian Perronne est interrogé par Jeanne Baron pour l’émission « 39.9, l’actu brûlante » et se livre sur la crise sanitaire en France.

« Le masque est utile quand vous êtes malade pour ne pas projeter dans l’atmosphère des sécrétions de salive qui contiennent le virus. Le masque n’est pas un filtre parfaitement étanche ; n’importe quel virus passe à travers un masque : le rôle du masque est de filtrer des particules plus grosses. La quantité de virus que vous inhalez va jouer un rôle majeur dans le fait ou non que vous allez tomber malade et faire une maladie sévère ou non. »

« Il n’y a aucun intérêt à mettre des masques dans la rue, c’est un grand délire collectif. »

« On découvre aujourd’hui qu’il y a des variants alors que Raoult l’a dit il y a très longtemps. Un virus, quand il évolue, il varie et ça a toujours été comme ça. Et il perd toujours de sa virulence, toujours. On voit bien que c’est le cas avec les variants actuels. Même s’ils sont plus contagieux, on s’en moque car ils sont moins virulents.»

« Je ne dis pas que l’épidémie est terminée mais il faut la gérer comme il faut. On connaît les personnes à risque et il faut les protéger. Arrêtons de faire n’importe quoi comme on le fait aujourd’hui. »

« Le confinement n’a jamais fait la preuve de son efficacité. Les pays qui ont fait un confinement très dur sont ceux qui qui ont connu le plus de catastrophes sanitaires et où l’épidémie a le plus flambé. »

« Il faut bien que le virus circule pour que tout le monde s’immunise et qu’il disparaisse. Pourquoi mettre des masques à toute la population ? Ça n’a aucun intérêt ! »

« Reconnaître qu’il existe des médicaments qui marchent à presque 100 % alors qu’on est au tout début de la maladie, c’est supprimer le marché du vaccin alors qu’on a investi des centaines de milliards. »

« Il y a des enjeux que je ne maîtrise pas et qui pervertissent la pensée. On voit qu’il y a des gens qui ont des intérêts financiers, politiques, et qui font de la manipulation. »

« Pour la maladie de Lyme, on fait la promotion de tests mauvais pour dire que la maladie n’existe pas ; pour le Covid, on fait la promotion de tests qui diagnostiquent beaucoup trop de gens pour faire croire que c’est une gigantesque épidémie. »

« Si les gens veulent vivre à peu près normalement, ils doivent éteindre leur télévision. »

« Les gens qui me traitent de complotiste n’ont aucun argument scientifique. »