Les pelleteuses détruisent la chapelle Saint-Joseph à Lille

10 février 2021 | Art, Culture, Politique, Société, Vidéos

Après des mois de lutte et de polémique, les pelleteuses ont commencé à grignoter la chapelle Saint-Joseph à Lille, vouée à la destruction pour agrandir le campus Junia.

« La ‘toute puissance publique’ a sans doute décidé qu’il ne fallait pas attendre le verdict des différents recours en justice d’Urgences Patrimoine et des riverains pour commettre l’irréparable et mettre ainsi un terme à la présence de l’édifice en ce lieu depuis près de 135 ans », déplore l’association sur son site internet.

C’est le début de la fin pour la chapelle Saint-Joseph. Ce mercredi 10 février 2021, les pelleteuses sont arrivées à Lille pour entamer la démolition de l’édifice qui appartient à l’Université Catholique. Il doit laisser place à un agrandissement du campus des écoles de Junia.

La destruction de la chapelle : un feuilleton

Depuis des mois, ce feuilleton patrimonio-politico-judiciaire alimente la chronique. Junia (ex-Yncrea) veut raser la chapelle, désacralisée et vide depuis plusieurs années, pour y installer un campus étudiant.

Mais l’association Urgences Patrimoine s’est mobilisée, démenée même, pour sauver l’édifice. Par la suite, les élus du groupe municipal d’opposition Faire Respirer Lille se sont aussi emparés du dossier, ainsi qu’un collectif plus ou moins lié à la mouvance identitaire.

Lire la suite de l’article : https://actu.fr/hauts-de-france/lille