Diffamation : le Pr Jean-François Toussaint fait condamner Libération

Justice, Politique, Santé

mise à jour le 21/02/22

Le journal Libération, qui donne des leçons à la Terre entière via CheckNews, s’est très peu vanté d’avoir été condamné pour une grosse, très grosse FakeNews. Du coup, on s’est dit que nos lecteurs seraient intéressées par cette nouvelle et qu’ils diffuseront l’information au plus grand nombre afin de prévenir tous les Français, des méthodes peu scrupuleuses du « journal » Libération.


Un communiqué sur le site du Pr Toussaint indique : Le 24 décembre 2020, le quotidien Libération publiait un article intitulé « Hold Up » dans lequel la rédaction me présentait comme le pilier d’un documentaire auquel je n’ai participé ni de près ni de loin. Je me suis interrogé sur les motivations qui ont pu animer ce journal réputé à s’écarter à ce point de la vérité et j’ai saisi la justice pour éclaircir ce point. Voici sa conclusion :

« Aux termes d’un jugement rendu le 10 février 2022 par la 17e chambre correctionnelle du Tribunal judiciaire de Paris, Monsieur Patrick Halfon a été déclaré coupable du délit de diffamation publique. La juridiction a décidé :

  • de condamner Monsieur Patrick Halfon pour délit de diffamation publique envers particulier ;
  • d’ordonner la publication dans le journal Libération, tant dans sa version imprimée que dans sa version électronique, aux frais du prévenu dans le délai d’un mois à compter de la date à laquelle la présente décision sera devenue définitive, du communiqué suivant : « Par jugement en date du 10 février 2022, le tribunal correctionnel de Paris (17e chambre) a condamné Patrick HALFON dit Dov ALFON, directeur de publication du journal « Libération », pour avoir publiquement diffamé le professeur Jean-François TOUSSAINT » ;
  • de condamner Monsieur Patrick Halfon sur le fondement de l’article 475-1 du Code de procédure pénale ;
  • de déclarer la SARL Libération civilement responsable. »

Nous alertons nos lecteurs à faire très attention aux publications de Libération.

Le Média en 4-4-2

partage cet article !