Le directeur du CHU de Guadeloupe : avec 74 % de soignants non vaccinés, impossible d’appliquer la loi sur l’obligation vaccinale

Santé

mise à jour le 20/09/21

Comment faire plier les autorités ? En Guadeloupe, la stratégie est simple, refuser la vaccination... et ça marche !

Comment faire plier les autorités ? En Guadeloupe, la stratégie est simple, refuser la vaccination… et ça marche ! C’est une très mauvaise publicité pour l’obligation vaccinale que les grandes chaînes de télévision se gardent bien de relayer, par peur de donner des idées. En effet, Gérard Cotellon, directeur du Centre hospitalier universitaire de la Guadeloupe (CHUG), ne peut que constater l’évidence et se soumettre au peuple guadeloupéen qui refuse purement et simplement de se faire vacciner.


Lors de l’émission Ça fait l’actu du vendredi 17 septembre 2021, Gérard Cotellon est totalement désarmé face aux soignants beaucoup trop nombreux à ne pas s’être soumis à la vaccination. « Avec 75 % de soignants non vaccinés, mon premier devoir, en tant que directeur général, est de faire fonctionner le CHU et on ne peut pas se retrouver dans une situation où on ne peut pas prendre en charge les malades […] Donc soit je suspends plus de 2 300 agents, auquel cas l’hôpital ne peut plus fonctionner, soit je prends le risque de les laisser travailler pour continuer à prendre en charge les patients. »

Par la résistance des soignants face au pass sanitaire ségrégationniste, l’unité a gagné, les soignants ne sont pas vaccinés et gardent leur travail. Échec et mat !

Marcel D. pour Le Média en 4-4-2 

partage cet article !