La FakeNews des charniers de Timisoara, sordide exemple de manipulation par l’émotion médiatique

Décryptage

mise à jour le 21/03/22

Quand la manipulation médiatique présente les charniers de Timisoara (Roumanie), alors que les corps avaient été volés dans des morgues et dans des cimetières.

Radu Portocala revient sur la sordide affaire des charniers de Timisoara, lors de la chute de Ceausescu. Il avait vécu aux premières loges les ravages de la course à l’émotion médiatique et de la manipulation qui peut en résulter.

L’entretien complet : francesoir.fr

partage cet article !